TECHNIQUES CONTEMPORAINES
utilisées dans les
MONUMENTS HISTORIQUES

MINISTERE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION
Direction Générale des Patrimoines
Sous-Direction des Monuments historiques
et des Espaces Protégés
Bureau de l'Ingénierie et de l'Expertise Technique


Le ministère de la culture et de la communication a pour mission de protéger et transmettre aux générations futures, dans toute la richesse de leur authenticité, les immeubles dont la conservation présente au point de vue de l’histoire et de l’art un intérêt public. Adoptée par l’ICOMOS en 1965, la charte de Venise énonce une doctrine de conservation et de restauration de ces édifices. Elle préconise notamment l’utilisation des « techniques modernes de conservation dont l’efficacité aura été démontrée par des données scientifiques et garantie par l’expérience » lorsque les techniques traditionnelles se révèlent inadéquates.

Aujourd’hui, les chantiers sur les monuments historiques font appel à des techniques variées et complexes. Il devient difficile d’avoir à l’esprit la totalité des solutions de restauration possibles et de connaître leurs principes de fonctionnement. C’est la raison pour laquelle il a été décidé d’établir un bilan de ces interventions accompagné d’une explication simple et de liens avec les organismes les ayant pratiquées sur un chantier de monument historique. Il a paru intéressant de diffuser cette information, s’agissant d’un patrimoine bénéficiant d’un cadre de surveillance technique et scientifique privilégié.

Je souhaite que ce site constitue une occasion pour ceux qui ont consacré du temps et des moyens aux recherches et aux travaux sur les matériaux et techniques de conservation du patrimoine de faire connaître le résultat de leurs efforts. De même, j’espère que le public trouvera là une source d’information enrichissante et utile.